Pré-requis du brevet de pilote ULM

  1. Accueil
  2. Pré-requis du brevet de pilote ULM

Une fois que vous aurez goûté au vol, vous marcherez à jamais les yeux tournés vers le ciel car c’est là que vous êtes allés, et c’est là que toujours vous désirerez ardemment retourner
Léonard DE VINCI

Pré requis pour obtenir un Brevet de Pilote d’ULM

  • Avoir 15 ans révolus,
  • Obtenir un certificat médical de non contre-indication à la pratique de l’ULM par votre médecin généraliste,
  • S’inscrire à la FFPLUM (Fédération Française d’ULM) avec le code Club 04804 d’Ulm Lozere,
  • Obtenir le Brevet Théorique ULM,
  • Obtenir l’autorisation de voler seul à bord,
  • Passer et réussir l’examen Pratique ULM pour la classe d’ULM choisie

Après avoir obtenu les Brevet de Pilote ULM, il faudra pratiquer d’abord seul votre passion pour prendre de l’expérience et de l’assurance, puis vous pourrez passer votre « Emport Passager » avec votre instructeur (en général il faut voler seul entre vingt et trente heures pour se sentir à l’aise aux commandes de votre aéronef).

Afin de pouvoir communiquer avec les organismes de la circulation aérienne et vous déplacer dans toute la France, vous devrez passer votre « qualification radiophonique en langue française » avec votre instructeur.

Les 6 classes d’ULM pour lesquelles vous pouvez vous former

Le Brevet théorique est commun aux 6 classes d’ULM (un peu comme le code pour les véhicules terrestres, commun aux voitures, motos, camion, ….).

Seule la formation pratique de base et la théorie spécifique diffère selon les aéronefs, la formation à la navigation aérienne ou la radiophonie étant la même.

Classe 1 : Le paramoteur (voile de parachute avec un moteur),
Classe 2 : Le pendulaire (aile delta avec un chariot motorisé),
Classe 3 : Le multiaxes (avion léger),
Classe 4 : L’autogire (ancêtre de l’hélicoptère, appareil muni d’un rotor et d’une hélice propulsive),
Classe 5 : l’aérostat (ballon et dirigeables légers),
Classe 6 : L’hélicoptère léger

Menu